Communiqué du Collectif National RASED – Audience au ministère

mardi 19 janvier 2021
par  Sud Education CA


Ce communiqué a été publié le 19/01/2021

Après plus de 2 ans, le collectif national RASED a enfin été reçu au ministère le 25 novembre dernier.

Les attentes étaient fortes et la déception tout autant !

Les membres du Collectif ont eu à cœur de rappeler le rôle essentiel des RASED, des 3 champs professionnels qui les constituent et de la pertinence de cette expertise professionnelle notamment dans un contexte fortement impacté par la pandémie et les conséquences du 1er confinement.

Le ministère a donné peu de réponses aux questions ou aux difficultés évoquées.

On parle dévoiement des missions, on nous répond contexte d’urgence et organisations locales.

Il n’y aurait aucun mépris de la part du ministère, même lorsqu’il est évoqué les demandes faites aux enseignant·es spécialisé·es de remplacer dans les classes où il y a des absences liées à la Covid. C’est le contexte et les organisations locales qui auraient abouti à cela !

Notre demande d’une adresse aux DASEN pour que cela cesse est restée lettre morte.

L’EN ne serait-elle donc plus comptable de l’action publique dans les territoires ?

On parle grande difficulté scolaire, on nous répond handicap.

Le Ministère semble ne pas prendre réellement en compte la difficulté scolaire et l’enseignement adapté. La politique de l’école dite inclusive ne s’adresse plus qu’aux élèves en situation de handicap, laissant sur le bord du chemin tous les autres et niant par là-même les besoins de ces élèves et des équipes sur le terrain.

On parle du RASED, on répond PIAL.

Outre la communication officielle qui se centre quasi exclusivement sur le handicap, les réponses renvoient à plusieurs reprises sur la mise en œuvre des PIAL et leurs évolutions, sur la professionnalisation des AESH, pour accompagner tous les élèves y compris ceux ne relevant pas du handicap. Encore de la confusion entre handicap et difficulté scolaire ...

On parle carte scolaire, on nous dit qu’on y réfléchit

Aux demandes de création de postes pour répondre aux besoins des élèves et des équipes pour éviter une externalisation et une médicalisation de la difficulté, il est répondu qu’ils n’ont pas de perspective de création de postes RASED tant les chantiers en cours sont nombreux.

Lorsque les organisations demandent à avoir accès aux chiffres, pour plus de transparence, la réponse reste en suspens ...

On parle formation CAPPEI, on dit que ce serait bien mais que c’est compliqué

Aux demandes de départs en formation CAPPEI dans les dominantes pédagogiques et relationnelles, il est dit qu’elles sont toujours d’actualité et qu’il est nécessaire qu’il y en ait plus dès l’an prochain. Le Collectif demande des actes forts sur ce thème comme sur d’autres et non de vagues promesses.

Le MEN reconnait que le travail des RASED n’est pas assez valorisé au sein de l’école inclusive et que l’EN ne peut s’en passer. Mais pour quelles missions ?

Pour le Collectif National RASED, l’aide directe aux élèves en grande difficulté scolaire demeure le cœur de métier de ces personnels. Le rôle de personne ressource ne se conçoit que comme un travail partenarial dont le but est de faire évoluer positivement la situation de ces élèves et de penser ensemble la cohérence de leur suivi. Mais faudrait-il déjà que les RASED soient complets et en nombre suffisant. Cette action ne peut être dissoute dans un pôle ressource et encore moins dans les PIAL comme l’a laissé sous-entendre le MEN lors de cette audience.


Le Collectif National RASED déplore la piètre qualité de cette audience ministérielle qui ne fait que mettre en lumière l’impréparation, la confusion et le mépris des missions des personnels RASED.

Communiqué du Collectif National RASED – Audience au ministère

Agenda

<<

2021

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois