Le Panneau Syndical SUD éducation #062 • Début septembre 2018

jeudi 6 septembre 2018
par  Sud Education CA

Casse du statut, Parcoursup, nouveaux programmes... pour une rentrée de lutte

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.

Au sommaire du numéro 62 :

  • statut des enseignant-e-s : où en est-on des réformes ?
  • Parcoursup : une machine à broyer les étudiant-e-s
  • Nouveaux programmes : réactionnaires et autoritaires.

Statut des enseignant-e-s : où en est-on des projets de réforme ?

Depuis le mois de février, le gouvernement multiplie les annonces visant à la destruction du statut des fonctionnaires en général, et des enseignant-e-s en particulier, dans le cadre du plan Action publique 2022. Durant l’été, différentes interventions médiatiques sont venues préciser les choses. À l’occasion de la rentrée, SUD éducation fait le point sur les annonces gouvernementales.

Le ministère de l’Action et des comptes publics a engagé ce printemps une vaste mascarade sous la forme d’une prétendue « négociation » avec les organisations syndicales. Parmi les annonces, celle de la suppression des commissions administratives paritaires. Cela aura notamment une con-séquence particulièrement inquiétante : les mutations ne seront plus examinées en commission paritaire, au moyen d’un barème transparent et connu de tous les personnels. La recette est toute trouvée : la gestion par les « managers publics », et en particulier le recrutement direct par les chefs d’établissement. La rémunération au mérite est un des volets du plan Cap 2022 pour l’ensemble de la fonction publique. Elle est déclinée pour les enseignant-e-s, par le ministre Blanquer, de la prime de 3000€ en REP+. Cette prime comprendra une part fixe de 1000€ et une part modulable liée aux résultats des élèves. SUD éducation a immédiatement dénoncé la mise en place de cette prime.

L’ensemble des annonces est aussi cohérent qu’inquiétant : individualiser les carrières, renforcer la concurrence entre personnels, développer encore le management à l’école. SUD éducation combat en bloc les évolutions imposées par le gouvernement. Notre slogan, « l’école n’est pas une entreprise », n’a jamais été autant d’actualité !

Parcoursup : une machine à broyer les étudiant-e-s

À quelques jours de la rentrée universitaire, seulement 60% des candidat-e-s à l’entrée dans le supérieur ont accepté de façon définitive une offre de Parcoursup. Les inscriptions en BTS et classes préparatoires sont terminées, modifiant le calendrier initial en cours de route.

Les candidat-e-s qui quittent Parcoursup sont chaque jour plus nombreus-e-s, ils et elles sont aujourd’hui 168 894.

Nouveaux programmes : réactionnaires et autoritaires

En cette rentrée, les enseignant-e-s se voient confronté-e-s aux circulaires publiées en fin d’année scolaire qui modifient les programmes de français, mathématiques, et EMC. Contrairement à ce qu’annonce le ministère, il ne s’agit pas de cosmétique. Ces modifications aux programmes convergent dans une direction à la fois autoritaire et réactionnaire.

Le Panneau Syndical SUD éducation #062 • Début septembre 2018

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur