Pour la justice sociale et écologique : grève pour le climat 13 mars !

vendredi 28 février 2020
par  Sud Education CA

Voilà plus d’un an que le mouvement des grèves climat est lancé. Le 13, mars la jeunesse sera à nouveau présente sur les places et dans les rues pour interpeller les gouvernements sur leur inaction climatique. Des marches pour le climat dans de nombreuses villes de France sont organisées le 14 mars. La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! SUD éducation appelle à rejoindre ces mobilisations et y portera ses revendications de transformation sociale et écologique.

Le ministère de l’Éducation nationale tente de verdir son image pour répondre aux attentes de la jeunesse, mais les réponses ne sont pas à la hauteur de l’urgence : éco-délégués, poubelles de recyclage dans les salles de classe, journées nettoyage de plages… Pendant ce temps, le gouvernement soutient les multinationales grandes gagnantes du capitalisme qui ont la part belle dans les programmes scolaires. Ces programmes traitent en effet des systèmes économiques sans intégrer ni la finitude des ressources ni l’irréversibilité de certaines dégradations écologiques.
Le gouvernement qui essaie de démanteler nos régimes de retraites s’inscrit dans une logique de croissance productiviste illimitée qui considère que le travail humain productif doit sans cesse augmenter. Alors que la population augmente, la solution envisagée par le gouvernement est d’obliger à travailler plus longtemps pour des pensions plus faibles. Pour SUD éducation, lutter pour la préservation du climat passe par une lutte pour les droits sociaux, et notamment à la retraite.
En tant que syndicat de transformation sociale et écologique, SUD éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s.
À ce titre, SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant tous les personnels de la maternelle à l’université, et sera présente dans la rue aux côtés des élèves, des lycéen-ne-s et des étudiant-e-s, avec les personnels mobilisés. La mobilisation des lycéen-ne-s dans le courant de l’année dernière a été exemplaire, il faut la poursuivre avec l’implication de l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale.

Dans le secteur de l’éducation, SUD éducation revendique :

- Réalisations de bilan énergétique et plan d’isolation des bâtiments. aRéduction des consommations énergétiques et en eau.
- Des outils pour mettre en place la diminution des déchets, et leur recyclage s’ils ne sont pas évitables.
- Renforcement des filières locales et bio dans la restauration scolaire ; réduction de la consommation des produits animaux (les élevages ont plus d’impact que les cultures).
- Des recrutements massifs de titulaires remplaçant-e-s dans les premier et second degrés afin de limiter leurs déplacements.
- La prise en compte des risques environnementaux par les CHS et notamment une véritable campagne de désamiantage des établissements scolaires dans le cadre de l’application du Plan amiante relancé en 2016 et une prise en charge des personnels exposés avant 2021,
- La mise en place des mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs-se-s notamment celles et ceux exposé-e-s au radon (visite médicale, information des personnels, mesures techniques telles que système de ventilation, ouverture des fenêtres...).
- Un vrai plan de formation professionnelle orienté vers les nouveaux métiers : inscription dans le cursus obligatoire en lycée agricole de la formation à une agriculture respectueuse de l’environnement et de la santé, dans les filières du bâtiment renforcer la formation à la rénovation énergétique, à l’isolation du bâti, matériaux écologiques, énergies renouvelables etc.

Pour la justice sociale et écologique : grève pour le climat 13 mars !

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois